img

Vukovar-une Ville de héros

/
14533 Views

La semaine dernière, j’ai visité Vukovar avec la chorale paroissiale. La ville est située en Slavonie orientale.

Nous sommes allés en bus jusqu’à Vukovar et il a fallu environ 7-8 heures de route. Nous voulions en quelque sorte aller soutenir la population locale à cause de l’expérience terrible qu’ils ont connu au cours de la guerre des Balkans en 1991-1995.

Comme on dit ici : la Croatie est née à Vukovar. Nous avons visité l’hôpital d’où à un moment les Serbes ont évacué tous les blessés, les enfants, les personnes âgées et malades pour les torturer et les exécuter.

Ovčara est le nom de ce lieu avant la guerre et c’était une ferme. Mais au cours de la guerre, c’est devenu un endroit terrible où les soldats en uniforme de l’Armée populaire yougoslave (JNA) et les paramilitaires des formations tchetniks, ivres et hors de contrôle, mais commandés par des officiers de la JNA (M. Mrkšić, V. Šljivančanin, M. Radic) et d’autres, ont tabassé les prisonniers de Vukovar avec des bâtons, des battes de baseball, des chaînes, des crosses de fusil et divers autres objets. Même le maire de Vukovar, le Serbe S. Dokmanović a battu ses concitoyens.



À Ovčara, les victimes étaient pour la plupart des blessés et le personnel médical de l’hôpital de Vukovar. Ils ont tous été jetés dans des fosses communes. En septembre 1996, 200 corps ont été exhumés de là.

Pendant l’offensive militaire contre Vukovar 3000-5000 personnes sont passées par la ferme d’Ovčara. Aujourd’hui personne n’est puni pour ce crime. Pour en savoir plus sur la bataille de Vukovar et sur la guerre voyez ici. Et vous pouvez également jeter un coup d’oeil au film « Harrison’s Flowers » de 2000, avec Andy McDowell et Adrian Brody. C’est vraiment un très bon film !

Aujourd’hui, en Croatie, nous nous rappelons tous que nous ne devons pas   oublier Vukovar, pour toutes les personnes qui y ont donné leur vie pour la Croatie et pour chacun de ceux qui ont perdu des êtres chers. Cette guerre est une immense tragédie et nous devons pardonner, mais ne jamais oublier ! Avec ces paroles du moine nous avons quitté Vukovar. En bus, vous pouvez toucher le chagrin … et l’espoir de lendemains meilleurs.

Plus de photos de Vukovar

Les voyages en Croatie

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text