img

Omis – week-end au Camping Galeb

/
5801 Views

Après notre premier séjour réussi au camping Oliva de Rabac, nous avons décidé de refaire du camping avec nos tentes le week-end dernier. Notre premier projet consistait à aller jusqu’au camping de l’Adriatique à Primošten, mais comme la météo, vendredi matin n’était pas trop bonne dans le nord, nous avons décidé de visiter le camping Baško Polje à Baska Voda sur la Riviera de Makarska, où on n’annonçait qu’une légère possibilité de pluie dimanche.

Vendredi après-midi à 14 h, la voiture était entièrement chargée et nous étions prêts à quitter Split. Après 1 heure de route nous sommes arrivés au camping Baško Polje et quand nous avons vu le site, nous avons été très déçus. Ce camping est situé à 200-300 m de la mer, dans une zone entièrement couverte de pins, et avec plein de rochers dressés verticalement. Nous avons donc convenu d’aller au Camping Galeb à Omis. Après ce petit détour de 2 heures, nous sommes arrivés à Omis (qui est à seulement 25 km de la ville de Split où nous vivons).

La réceptionniste du Galeb nous a donné un plan du camping et nous a demandé de faire une promenade autour du site pour voir quel emplacement nous plairait. Comme le camping n’était pas plein, il y avait assez peu d’emplacements de choix. Nous nous sommes décidés pour la parcelle 109 dans la zone «bon marché», section B, bien ombragée et relativement près du bâtiment des toilettes et douches. Trente minutes plus tard, les tentes étaient montées, notre week-end de camping a enfin commencé!

Camping Galeb d’Omis – quelques informations générales

[wp_vaccro_fr_ad_camp_1]

Le Camping Galeb est situé à l’entrée d’Omis en arrivant de Split. Le point le plus intéressant y est une longue plage de sable, excellente pour les petits enfants.
Le camping est divisé en 4 zones, sur le côté gauche du camping, vous avez de la zone A (137 emplacements) à partir de 20 mètres du front de mer, derrière la zone A, vous trouverez la zone B (126 emplacements) ; la taille minimale de la parcelle est de 70 m2 et elles sont toutes équipées de prises électriques.
Au bord de l’eau sur le côté droit de camp, vous avez 20 mobile-homes de luxe pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes, avec cuisine équipée, salle de bains, climatisation et télévision satellite. Derrière la zone des mobile-homes, vous avez la zone C, qui compte 180 parcelles non marquées, toutes équipée en électricité.


Installations du camping :
Le camping dispose de deux grands bâtiments sanitaires et d’un bâtiment avec salles de bains familiales à louer. Les blocs sanitaires étaient en bon état et propres, et il y avait toujours du papier de toilette disponible!
Pour les amateurs de sport le camping propose deux courts de tennis, un terrain de basket, de football et de beach-volley sur le sable. Pour les enfants il y a un excellent terrain de jeux sur la plage.
Le restaurant à côté de la plage, propose le petit déjeuner, la demi-pension et la pension complète, et bien sûr des boissons de tout genre. Les prix sont raisonnables et compétitifs avec les restaurants en ville.

Ce que nous avons aimé:
La plage de sable est exceptionnelle pour les enfants, le samedi les filles ont passé une demi-journée dans l’eau à pêcher des bigorneaux et des moules accrochées sur des planches. Plus tard, elles ont commencé à les vendre sur un stand qu’elles s’étaient construit, derrière le restaurant.
Le camping était propre et les emplacements étaient en bon état.

Ce que nous n’avons pas aimé:
A la réception il y a un cybercafé avec 3 ordinateurs, et aussi une zone wifi disponible près de la réception. Mais le prix de 15 kunas les 15 min ou 40 kunas de l’heure est bien trop élevé. A ce prix là, le spot wifi devrait au moins être accessible n’importe où sur le camping (à 500 m vers le centre ville, on trouve plusieurs cafés Internet, qui sont beaucoup moins chers).
Contact Camp Galeb:
Vous pouvez communiquer avec le camp Galeb à l’adresse électronique suivante camping@galeb.hr
ou au numéro de téléphone +385 (0) 21 864 430  +385 (0) 21 864 430

Ce que nous avons vécu d’autre
Nous sommes, bien sûr, allés jusqu’à la vieille ville d’Omis dans la soirée, c’est un excellent endroit plein de petits restaurants.
La nuit du samedi au dimanche, le camping a été frappé par la Bura, qui est un vent à très fortes rafales, si bien que plusieurs fois pendant la nuit, j’ai dû vérifier l’état de nos tentes, heureusement, elles n’ont pas été emportées. C’est devenu pire le matin, lorsqu’une forte pluie s’est mise à tomber. Nous avons réussi à ramasser une tente mais la plus grande était complètement trempée. Je suppose que c’est ça qu’on appelle camper !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

It is main inner container footer text