villes dalmates »

| 6 784 views

Rogoznica est une petite ville qui se trouve dans la  baie éponyme entre Sibenik et Split. Elle est située à 35 kilomètres de Sibenik et à 55 kilomètres de Split. …

Lire l'article complet »
villes dalmates

Ici vous pouvez lire les histoire intéressantes sur la région croate - la Dalmatie

Istrie

Apprenez beaucoup sur la plus grande pénisule croate, avec l'aide de nombreuses histoires intéressantes

monuments historique en croatie

La Croatie a une longue histoire vraiment intéressante. voilà comment vous pouvez en savoir plus.

îles dalmates

La Croatie s'appelle aussi le pays de mille îles. Ici vous pouvez savoir pourquoi.

la tradition croate

La Croatie est le petit pays avec une tradition long qui n'est pas le même dans ses régions différents

Accueil » villes dalmates

Trogir, Croatie / l’île de l’UNESCO

Soumis par 6 Commentaires | 70 738 views

Une de nos villes préférées en Croatie est Trogir, qui est située à 25 km au    nord de Split. Trogir a une histoire qui date de plus de 2000 ans, grâce à sa position géographique entre la terre ferme et l’île de Ciovo, Trogir a été une ville importante à conquérir pour tous les souverains de la côte Adriatique. Autrefois, Trogir a été grecque, romaine, vénitienne et même française, toutes ces phases ont contribué dans une certaine mesure au patrimoine culturel de la ville.

Aujourd’hui Trogir est constituée de 3 parties, la terre ferme, l’île de la vieille ville et le quartier de Trogir-Ciovo. En 1997 la vieille ville de Trogir  a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’île de la ville ancienne présente une des densités d’églises les plus élevées dans le monde et de beaux bâtiments architecturaux de styles roman, Renaissance et baroque.

Trogir aujourd’hui :

Aujourd’hui, Trogir est une destination touristique populaire, avec près de 20.000 de possibilités d’hébergement, l’industrie du tourisme est de loin la plus importante dans le domaine, Trogir est l’une des premières villes où je me suis rendu ici en Croatie, qui ait interdit les néons, les affiches, etc. dans la partie ancienne de la ville ; la municipalité l’a fait pour ne pas nuire à l’ambiance de la vieille ville, estimant que les revenus de l’industrie du tourisme représentent plus de 50% du budget municipal, ce qui semble être une décision très sage.

Les 20.000 lits dans les hôtels, les auberges et les maisons privées devraient permettre à tous les touristes à trouver un logement convenable pour des vacances à Trogir, même si je dois préciser qu’en Juillet et en Août, la plupart des logements sont habituellement occupés, alors réservez à temps, si vous voulez avoir un large panel de choix.

Que faut-il voir à Trogir ?

Bien sûr, l’ensemble de la vieille ville est la principale chose à voir à Trogir,   en dehors de cela, ce qui suit représente un spectacle que vous ne devriez rater sous aucun prétexte.

    1. Récemment rénovée, la cathédrale de Saint-Laurent (XIIIe siècle), avec le portail étonnant sculpté par maître Radovan ; je vous recommande fortement de payer les frais d’entrée de 20 kunas pour visiter la cathédrale et le campanile. NB : La montée au sommet du campanile est déconseillée aux gens qui ont le vertige.
    2. Le Fort Kamerlengo (XVe siècle), est situé au nord de l’île, pour un ticket d’entrée peu onéreux de 15 kunas, vous pouvez vous promener sur les remparts, la tour principale est accessible par des escaliers raides dans les murs de la forteresse, mais pas trop raides, pour la plupart. En été, le fort est aussi utilisé pour des concerts et d’autres événements.
    3. Le marché des fruits et légumes se trouve dans le quartier principal sur la terre ferme, juste à côté du pont, vous y trouverez toutes sortes de fruits et légumes frais, et bien sûr vous pourrez aussi acheter de l’huile d’olive et de l’eau de vie (rakija) locales


Ou manger ?

Les restaurants de Trogir sont concentrés autour de la Riva (ligne bleue sur la carte ci-dessous) et de la vieille rue 30 mètres après l’école (en venant du pont), en plus il y a quelques bateaux-restaurants du côté de l’île de Ciovo.
Bien que j’ai essayé beaucoup de restaurants, je ne peux en recommander aucun puisque la plupart étaient relativement bons, une exception pourrait être le restaurant Capo à cause de son ambiance excellente.

Parking à Trogir :

Trogir dispose de 3 grands parkings payants, deux d’entre eux sont situés sur la partie continentale et le troisième se trouve à droite juste après avoir traversé le pont depuis la terre ferme. Il y a également quelques places de stationnement dans le quartier Ciovo de la ville.
Le prix du stationnement varie de 5 à 15 kunas de l’heure, plus vous vous garez près de la vieille ville, plus c’est cher. J’ai marqué les 3 lieux sur la carte ci-dessous, ma recommandation est de choisir le parking 2 (8 kunas / heure) ; de là, il y a une passerelle en bois pour piétons jusqu’à l’île, sinon vous pouvez traverser sur le pont des voitures.

l'éscalier de la cathedrale trogir Trogir-Riviera Trogir-vieilles rues

Les plages à Trogir :

La plage préférée des visiteurs de Trogir est celle d’Okrug sur l’île de Ciovo, depuis le centre-ville de Trogir, vous pouvez soit aller à la plage en voiture (5 km) soit prendre la navette en bateau entre Trogir et Okrug Gornji, le bateau part toutes les demi-heures en haute saison (prix environ 10 kunas)
Une autre plage à mentionner est la plage de gravier et de sable Pantan, située à quelques kilomètres en dehors de Trogir en direction de Split, le moyen le plus simple pour y arriver est de prendre le bus n° 37 et de descendre au deuxième arrêt après avoir quitté Trogir, de là vous n’aurez que quelques centaines de mètres à faire vers la plage.

La plage de Medena est une autre alternative populaire, elle est située à 4-5 km de Trogir, en direction de Primosten, vous pouvez y aller avec le bus de Trogir direction Medena. Medena est un très vaste complexe de vacances avec des hôtels et des appartements ; la plupart des hôtes qui séjournent dans le complexe hôtelier passe son temps sur la plage de Medena qui offre une grande variété d’activités sportives, y compris du ski nautique et des terrains de football et de volley.

Enfin, mais ce n’est pas le moins important,  il y a évidemment beaucoup de petites plages « privées » autour de l’île de Ciovo, pour atteindre la plupart d’entre elles vous aurez besoin d’une voiture, bien qu’il existe des bus pour Slatine et quelques autres villages sur l’île.

Trogir-vue de la cathedrale Trogir-restaurant Trogir-Dovani-eis-cafe

Les transports vers et depuis Trogir :

En voiture : si vous êtes sur l’autoroute A1, vous devez prendre la sortie « Prgomet » pour Trogir, à partir de là, comptez environ 15 km pour atteindre le centre-ville de Trogir ; une alternative (en venant du nord), est de quitter l’autoroute à Šibenik et de suivre la route côtière jusqu’à Trogir, cela prendra environ une heure.

De Split vous avez autour de 25-30 minutes en voiture, en haute saison le trajet peut prendre un peu plus de temps.
En avion : L’aéroport de Split à Kastel Stafilic n’est qu’à 5,5 km du centre de Trogir, avec un taxi, il vous en coûtera environ 80-100 kunas pour vous rendre à Trogir. Sinon, vous avez le bus n° 37 qui passe toutes les 20/30 minutes sur la route principale, en face de l’aéroport (prix 20 kunas).

En bus : Le meilleur moyen pour aller de Split à Trogir est de prendre un bus rapide qui part de la gare routière principale à Split (Autobusni kolodvor en face du port des ferries) ; entre 5 h du matin et minuit, vous avez 1 à 3 autobus qui partent toutes les heures ; le trajet en bus dure environ 30 minutes.

Si possible, évitez de prendre le bus de la ligne locale n° 37, qui part à côté du marché vert (sauf si vous avez beaucoup de temps) car il s’arrête de nombreuses fois sur le chemin. Si vous allez dans l’autre sens, regardez sur notre plan (ci-dessous) où se trouve la gare routière principale à Trogir.

Si vous partez en direction de Primošten / Sibenik vous avez plusieurs bus en partance de la gare centrale à Trogir.

En bateau : Il existe un bateau Split-Trogir via Slatine. De Trogir, le premier départ quitte Trogir à 6 heures du matin et le dernier part à environ 19 h ; le premier bateau part de Split vers 9 h et le dernier bateau à environ 21 h, demandez à l’office de tourisme local le calendrier effectif ou appelez le propriétaire du bateau 385 917271244.

Le prix d’un voyage Split-Trogir est de 20 kunas / personne dans un sens ; s’il vous plaît notez que les bateaux ne contiennent qu’environ 40 personnes, alors ils peuvent être vraiment bondés en haute saison.

Excursions à partir de Trogir :

Depuis Trogir les excursions d’une journée suivantes peuvent être recommandées :

Pique-nique de Poissons: pendant la saison principale il y a des excursions en bateau en partance de la Riviera.

Voyage à Split : prendre le ferry pour Split le matin, là, il faudra visiter la vieille ville avec le palais de Dioclétien – ici vous pouvez trouver plus d’inspiration pour une visite de Split.

Parc national de la Krka : Si vous voyagez par la route, il vous faudra environ 1 heure pour aller jusqu’à la Krka, ici vous avez le guide des cascades de la Krka.

Escapade : Prenez une voiture le long de la côte, en vous arrêtant dans des villes comme Marina, et surtout à Primošten par exemple pour déjeuner, continuez jusqu’à Šibenik pour voir la vieille ville et la cathédrale Saint-Jacques, qui pourrait être le prochain monument croate à être inscrit sur la Liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

Hébergement à Trogir :

Comme je l’ai mentionné précédemment, il y a environ 20.000 lits disponibles à Trogir ; avant de réserver, vous devez envisager les mesures suivantes.

Le nombre d’hébergement dans la vieille ville est limité et normalement aussi le plus coûteux. Sur la partie côtière de la ville, vous disposerez d’hébergements le long de la route principale et à Seget qui est un joli petit village de pêcheurs à quelques kilomètres en dehors de Trogir.
La majeure partie des hébergements est située sur Ciovo, par exemple à Okrug Gornji, où beaucoup de nouvelles maisons d’appartements ont été construites au cours des 10 dernières années, sachez toutefois que quitter l’île peut prendre beaucoup de temps surtout en haute saison, donc si vous prévoyez de faire une excursion sur la côte chaque jour je ne vous recommande pas d’y loger.

Campings autour de Trogir :

Il y a 4 campings de la région de Trogir
Camping Seget : Situé à seulement deux kilomètres de Trogir, vous trouverez ce camping 1 étoile, avec une capacité d’environ 300 personnes.

Camping Vranjica Belvedere: Situé à environ 5 km en dehors de Trogir, en direction de Sibenik, vous trouverez le camping 3 étoiles Belvedere. Les 450 emplacements sont situés sur le front de mer, le camping est bien équipé et offre par exemple un transfert en bateau jusqu’à la Riva de Trogir.

Camping Labaduša: Il est situé sur la baie du sud de l’île de Ciovo, à proximité de Okrug Gornji, le camping 2 étoiles Labaduša offre un espace pour environ 400 personnes.
Camping Rozac : A environ 2 kilomètres de Trogir, en direction de Okrug Gornji, vous trouverez le camping Rozac. Ce camping 3 étoiles est doté de bonnes installations et les emplacements sont bien ombragés par des pins. La capacité du camping est de 550 personnes.

Plan de Trogir :

Sur la carte ci-dessous vous pouvez voir tous les endroits que nous avons mentionnés, si vous avez des questions au sujet de Trogir, ou sur des vacances à passer dans la région de Trogir, n’hésitez pas à nous contacter pour des conseils.

Tags: ,

6 Commentaires »

  • Hélène dit :

    Je tiens tout d’abord à vous remercier pour vos PRÉCIEUX renseignements… Vos informations sont claires et de ce fait d’autant plus appréciables (et appréciées :D): rien à dire.

    Puis-je vous demander si Trogir est une ville animée dans la soirée? Y a t’il des endroits « sympa » où boire un verre entre amis voire danser?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse. Et vous souhaite une bonne continuation.
    Hélène T.

  • admin dit :

    Bonjour,

    nous sommes tres heureuses que vous amez notre site….

    ensuite, Trogir est une ville tres sympe en ete, il y a quelque bars pour boire et s’y amuser, mais en tout cas, Split, Vodice, ou Primosten ne sont pas loin et c’est possible de toujours y aller pour chercher quelque chose plus amusant….

    A bientot…

  • Sandra dit :

    bonjour, site très bien fait !

    Je voudrait savoir si vous saviez dans quel petit village s’arrête la ligne 37 qui va de Trogir à Split, où si vous connaissiez un site où je pourrai avoir cette information.

    Merci d’avance !

  • dupont dit :

    Bonjour,
    Bravo pour votre site.
    Petit problème pour moi : je n’arrive pas à ouvrir votre carte. Je voudrais pouvoir localiser les parkings.
    Que me suggérez-vous ?
    Merci et cordiales salutations,
    P Dupont

  • ben dit :

    bonjour,

    je compte séjourner dans la ville de Mavarštica un petit village sur le côté sud de Ciovo, à 1 km de Okrug Donji et à 5 km de la ville de Trogir.

    Il y a t il des bus reguliers en partant de cette ville? Ainsi que les horaires?

    Merci,

    cordialement

  • admin dit :

    bonjours

    il y a des bus reguliers allant de Trogir à Okrug Donji. voilà le lien où vous pouvez trouver les horaires.
    http://www.promet-split.hr/sadrzaj/linije/VOZNI%20RED%20TROGIR%20od%2014.01.2016.pdf

    si vous avez d’autre questions, n’hesitez pas de nous écrire.

    Cordialement,

    Lara

Laisser un commentaire!

Ajouter votre commentaire ci-dessous, ou trackback à partir de votre propre site. Vous pouvez aussi Comments Feed via RSS.

Soyez gentil. Gardez-le propre. Restez sur le sujet. Pas de spam.

Vous pouvez utiliser ces balises:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

Il s'agit d'un Gravatar-enabled. Pour obtenir votre propre mondialement reconnu-avatar, s'il vous plaît vous inscrire à Gravatar.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.